icon envelope icon envelope Contact
en he

Le Centre Taharat Hamichpaha œuvre depuis près de 78 ans pour promouvoir la Pureté Familiale et permettre à toutes les femmes vivant en Israël d’accomplir cette Mitsva primordiale.

C’est dans cet objectif que le Centre s’attelle à la construction, la rénovation, l’entretien et la réparation de Mikvés. En outre, il entreprend des efforts majeurs dans les domaines de l’éducation et de la sensibilisation à cette Mitsva : distribution de matériel éducatif en plusieurs langues, visites à domicile de volontaires formés à cet effet pour guider et soutenir les familles, organisation de conférences et d’événements spéciaux à travers le pays en réponse aux besoins grandissants en la matière.


Le Centre Taharat Hamichpaha a été fondé en 1942 (5702) par Rav Efraïm Zalman Halpern avec les encouragements et sous la direction de Rav Chlomo Goldman de Zhvil zatsal, appelé affectueusement Reb Chlom’ke. À sa disparition, Rav Chlomo Zalman Auerbach zatsal reprend les rênes du Merkaz, et ce, pendant plus de vingt ans. Aujourd’hui, c’est son propre fils et successeur, Rav Mordekhai Auerbach chlita, qui dirige le Merkaz d’une main de maître.


Il est essentiel de reconnaître que de nombreuses femmes pourtant éloignées de la pratique du judaïsme souhaitent ardemment respecter la Mitsva de la Pureté Familiale. Malheureusement, de nombreux Mikvés en Israël se trouvent dans un état de grand abandon, une situation qui décourage ces femmes de les fréquenter. 


Notre action de longue date en la matière prouve clairement que la présence d’un Mikvé neuf ou rénové entraîne une augmentation significative du nombre d’utilisatrices.


En outre, nos activités dans les domaines de l’éducation et de la sensibilisation à cette Mitsva encouragent un nombre croissant de femmes à intégrer ces Halakhot fondamentales dans leur vie quotidienne.
Nous avons l’opportunité de consolider l’une des pierres angulaires de notre peuple, la chance de forger notre éternité et l’avenir du peuple d’Israël en accroissant le nombre de foyers qui perpétuent les lois chéries par les femmes juives tout au long des générations. Grâce aux activités du Centre, plusieurs dizaines de milliers de femmes ont invité la Kédoucha et la Tahara au sein de leurs foyers.